Informations pratiques pour les pèlerins

 

Le portail de La Mecque (de Djedda)

Les rubriques suivantes fournissent aux pèlerins des informations concernant leur voyage au royaume d’Arabie saoudite.

Les visas octroyés pour le Hadj, qui sont gratuits, sont délivrés chaque année à partir de la mi-Shawwal jusqu’au 25 Dhual-Qa’dah.

Les visas octroyés pour le Hadj couvrent Djeddah, La Mecque et Médine.

Ils ne permettent ni de travailler ni d’élire résidence dans le pays et ne sont pas octroyés aux particuliers. Toutes les demandes de visa pour le Hadj doivent être faites par l’intermédiaire d’une agence de voyage agréée, qui devra présenter au Consulat des copies des « Contrats d’hébergement », ainsi qu’une lettre du ministère saoudien du Hadj confirmant que l’agence de voyage a dûment satisfait à toutes les exigences requises pour pouvoir offrir ses services aux pèlerins.

Documents à fournir pour obtenir un visa pour le Hadj

Le postulant à un visa devra détenir un passeport encore valide pour 6 (six) mois au moins et permettant d’entrer à la fois en Arabie saoudite et dans le pays de destination suivant. Il devra y avoir au moins deux pages blanches adjacentes dans le passeport pour le visa.

Chaque postulant devra fournir une photo d’identité récente en couleur sur fond blanc. La photo devra être prise de face, le postulant regardant droit dans l’objectif. Les vues de profil ou de trois quarts ne seront PAS acceptées. (Certaines agences de voyage demandent deux photos couleur, une pour la demande de visa et l’autre pour la carte d’identification de groupe).

Le postulant devra remettre un formulaire de demande rempli au stylo noir ou imprimé ; le formulaire devra être signé et tamponné par l’agence de voyage agréée.

Le mahram (proche parent de sexe masculin) devra inscrire ses données personnelles complètes sur les formulaires de demande de sa femme et de ses enfants, ou de tout proche parent avec qui il voyagera. Il devra également fournir des copies de ses actes de mariage et de naissance : si ces documents ont été délivrés par un pays autre que celui d’où il fait sa demande, il devra alors fournir une traduction de ces documents, laquelle devra être certifiée conforme par un bureau de traduction agréé.

Toutes les femmes se rendant dans le Royaume pour le Hadj devront impérativement être accompagnées d’un mahram. Une preuve de parenté devra être jointe à la demande de visa. Toute femme de plus de 45 ans pourra voyager sans mahram avec un groupe organisé, à condition qu’elle fournisse une lettre de non-objection de son mari, fils ou frère, l’autorisant à voyager pour le Hadj avec le groupe désigné. Cette lettre devra être certifiée.

Le postulant devra être en possession d’un billet aller-retour non remboursable avec réservation confirmée.

Le postulant devra fournir une preuve qu’il a été inoculé contre la méningite avec le vaccin ACYW135. Pour les nourrissons et les enfants de moins de 15 ans, il faudra joindre un certificat de vaccination contre la polio, ainsi que contre la méningite. Les enfants de plus de 15 ans devront présenter les mêmes certificats de vaccination que les adultes. Le certificat de vaccination ne devra pas avoir été délivré plus de trois ans et moins de 10 jours avant l’entrée en Arabie saoudite.

Chaque pèlerin devra remettre deux chèques certifiés ou chèques de banque, libellés à l’ordre de « Unified Agents Office » (Office des agents réunis) à Djeddah, qui couvriront les services liés au pèlerinage (guides, agents de distribution de l’eau de Zamzam, hébergement à Mina et Arafat et frais de transport). Ces chèques devront porter le nom et le numéro de passeport du pèlerin, ainsi que la date et le lieu d’émission.

Chaque postulant devra payer les frais appropriés. Les pèlerins auront le choix de remettre un seul chèque pour les deux catégories de frais. Les enfants âgés de sept à quinze ans paieront moitié prix. Les enfants de moins de sept ans ne seront pas tenus de payer. Veuillez vérifier les tarifs actuels auprès du consulat saoudien dans votre pays.

Les postulants qui ne sont pas ressortissants du pays d’où ils font la demande devront fournir une preuve de résidence légale. Les services des passeports du royaume d’Arabie saoudite se réservent le droit de renvoyer (à ses frais) tout pèlerin qui aurait fourni des informations fausses ou inexactes quant à son lieu de résidence.

Il ne sera pas octroyé de visa aux postulants n’ayant pas atteint 18 ans, âge de la majorité, s’ils ne sont accompagnés par leur famille.

Tout postulant s’étant converti à l’islam devra fournir un certificat islamique, qui aura été certifié par un centre islamique.

Recommandations générales :

Les voyageurs devront être munis de leurs certificats de vaccination, qu’ils devront présenter aux autorités saoudiennes pour inspection au point de débarquement.

Il est interdit d’amener des denrées alimentaires dans le royaume d’Arabie saoudite.

La date limite d’arrivée à l’aéroport du Roi Abdul Aziz de Djeddah pour le Hadj est, chaque année, le 4 Dhul-Hijjah.

À leur arrivée, les pèlerins devront remettre leur passeport aux soins des représentants de l’Office des agents réunis, pour permettre à ces derniers de procéder à toutes les formalités nécessaires en vue des voyages à La Mecque et à Médine.

En cas de perte de leur passeport, les pèlerins devront immédiatement le signaler à l’office chargé de s’occuper d’eux durant le Hadj. Les postulants devront obtenir de l’Office des agents réunis une attestation mentionnant la perte du passeport.

Après l’accomplissement du Hadj, tous les pèlerins devront quitter le royaume d’Arabie saoudite au plus tard, chaque année, le 10 Muharram. La législation en vigueur au royaume d’Arabie saoudite interdit à tous les pèlerins de rester dans le pays après l’accomplissement du Hadj.

Recommandations générales à l’attention des agences de voyage :

Les agences de voyage devront fournir au consulat les contrats d’hébergement, de Tawafa et de transport. Ils devront également fournir le contrat unifié prouvant les services généraux offerts aux pèlerins. Ce contrat devra inclure le nom de l’organisateur, le code qui lui a été attribué par le ministère du Hadj, et le nombre de visas qu’il est autorisé à recevoir. L’organisateur devra également remettre au consulat une lettre du bureau du ministère du Hadj à La Mecque. Le consulat devra avoir reçu tous ces documents pour pouvoir délivrer les visas pour le Hadj.

Les passeports seront renvoyés si les informations fournies ne correspondent pas aux informations envoyées électroniquement par le ministère du Hadj. L’ambassade se réserve le droit de signaler au ministère du Hadj toute agence de voyage ayant fourni des informations inexactes ou incomplètes.

Les agences de voyage devront apposer sur chaque passeport une vignette indiquant le nom de l’agence, ainsi que son adresse et son numéro de téléphone.

Si l’agence de voyage souhaite demander des renseignements ou déposer une plainte auprès du ministère du Hadj, elle pourra le faire par l’intermédiaire de la compagnie ou de l’agence avec laquelle elle traite en Arabie saoudite or par les voies officielles dans son pays.

 Notes :

Les visiteurs ne devront pas prolonger leur séjour au-delà du délai accordé sur leur visa. Les personnes en visite dans le royaume d’Arabie saoudite devront se conformer aux lois et dispositions islamiques et respecter les valeurs et traditions de la société saoudienne.

La législation en vigueur au royaume d’Arabie saoudite interdisant le trafic de stupéfiants est rigoureusement appliquée.

Toute infraction fera l’objet de peines sévères, dont éventuellement la peine de mort.

Tout rassemblement à connotation sectaire, politique ou religieuse est interdit.

Moyens de transport

Le terminal des pèlerins à l’aéroport international du Roi Abdul Aziz Click to view high resolution version

Le terminal des pèlerins à l’aéroport international du Roi Abdul Aziz

Les pèlerins arrivant par avion atterriront à l’aéroport du Roi Abdul Aziz de Djeddah. Une fois tous les formalités accomplies, les pèlerins seront emmenés en bus à La Mecque. Il faut environ une heure pour se rendre de Djeddah à La Mecque.

Les déplacements au sein de l’Arabie saoudite font l’objet de restrictions. Les déplacements des pèlerins seront limités aux villes de La Mecque et de Médine, aux campements de Mina et d’Arafat et àMuzdalifah. Lorsqu’ils voudront se rendre d’une ville à une autre, les pèlerins ou leur agence de voyage devront en informer leur Établissement de Tawafa 24 à 48 heures avant le départ. Les pèlerins voyageront à bord des bus fournis par le Syndicat général des transports automobiles, en utilisant un des coupons-voyages que l’Établissement de Tawafa leur aura remis. Les bus offrent différentes qualités de confort et sont attribués suivant leur disponibilité. Les pèlerins pourront également voyager en taxi, mais devront dans ce cas payer un supplément.

En cas d’embouteillage, d’accident ou si aucun moyen de transport n’est disponible, il est recommandé aux pèlerins de se mettre en route à pied, de manière à ce qu’ils puissent arriver aux endroits voulus à l’heure qui convient.

Les distances approximatives entre les principaux sites sont les suivantes :

- La Mecque à Mina : 8 km

- Mina à Arafat : 14,4 km

- Mina à Muzdalifah : 3 km

- La Mecque à Arafat : 22,4 km

Considérations sanitaires, y compris inoculations

Pour être autorisés à entrer dans le royaume d’Arabie saoudite, les pèlerins devront satisfaire aux conditions stipulées par le ministère de la Santé.

Recommandations quant aux articles de voyage

Bon nombre des articles suivants sont disponibles en Arabie saoudite, mais pour vous éviter de perdre du temps à les trouver, il vous est conseillé de les emmener.

Documents - Copies certifiées conformes de votre passeport, en cas de perte.

- Carte d’identification du pèlerin avec photo, délivrée à l’arrivée à Djeddah. Vous devrez toujours être en possession de cette carte.

- Dix photos d’identité que les autorités utiliseront pour établir diverses cartes d’identification et autres documents et procédures.

- Carnet de vaccination

- Noms et adresses des hôtels où vous logerez à La Mecque et à Médine. Si vous vous perdez, vous pourrez les appeler ou demander comment vous y rendre.

- Bracelet en plastique sur lequel seront imprimés votre nom, ainsi que l’adresse et le numéro de téléphone de votre Établissement de Tawafa. Veillez à toujours porter ce bracelet. Si vous vous perdez ou si vous êtes victime d’un accident, ce bracelet permettra de vous conduire aux personnes voulues.

Argent:

Emmenez suffisamment de devises pour couvrir vos frais. Prenez la majeure partie de l’argent sous forme de chèques de voyage et une petite somme en riyals saoudiens.

Médicaments : Voir Médicaments

Bagages:

Valise rigide et solide avec roulettes haute résistance. Une poche banane que vous porterez toujours autour de la taille et dans laquelle vous conserverez vos objets de valeur. Un sac à dos léger de bonne qualité pour porter vos affaires personnelles durant le Hadj.

Vêtements et literie :

- Deux ou trois ihrâms : l’ihrâm se compose de deux pièces de tissu ordinaire blanc, soit 100 % coton, soit en tissu éponge léger. Ils vous maintiendront au frais et absorberont mieux que tout autre vêtement la transpiration dont vous serez inévitablement victime durant le Hadj.

- Des vêtements clairs et légers à porter pour sortir. Emmenez suffisamment de vêtements pour votre confort, mais ne vous surchargez pas de vêtements inutiles. Vous trouverez des blanchisseries professionnelles en Arabie saoudite. Si vous faites votre Hadj pendant l’hiver, emmenez quelques vêtements en laine car les matins sont frais.

- Trois ou quatre paires de mules en caoutchouc à utiliser pendant l’ihrâm. Deux paires de chaussures ou de sandales confortables.

- Deux grandes et deux petites serviettes de toilette.

- Un sac de couchage, deux oreillers gonflables et des draps épais.

Articles de toilette :

Brosse à dents, dentifrice, savon pour les mains hydratant et désinfectant, savon pour le bain, shampooing, rasoirs jetables, mousse à raser, petit miroir, peigne, coupe-ongles et désinfectant, déodorant, mouchoirs en papier et papier hygiénique.

Articles divers :

- Eau en bouteille pour éviter la déshydratation.

- Parapluie/ombrelle pliable pour vous protéger du soleil.

- Tapis de prière.

- Exemplaire du saint Coran et livres vous donnant des informations authentiques et détaillées sur les rites du Hadj. NE PAS emmener de cassettes audio car les autorités devront les vérifier à l’aéroport, ce qui causerait des retards.

- Stylo, crayon et petit carnet.

- Téléphone portable pour rester en contact avec votre groupe, ainsi que pour appeler dans votre pays. Des cartes SIM valables uniquement pour un mois sont disponibles en vente libre dans la plupart des magasins de téléphones à La Mecque et à Médine. Avant de partir, vérifiez que votre téléphone accepte n’importe quelle carte SIM, et non pas uniquement une carte SIM spécifique à un réseau particulier.

- Couteau de poche multi-lames, ouvre-boîte, petits ciseaux.

- Petite lampe électrique, avec piles de rechange

- Petite bouteille de liquide vaisselle et de détergent textile.

Hébergement

Mina, la cité des tentes, de nuit Click to view high resolution version

Mina, la cité des tentes, de nuit

Il existe différents types de logements à La Mecque et à Médine, depuis des hôtels quatre étoiles luxueux jusqu’à des appartements et des chambres à louer et partager. L’agence de voyage agréée fait généralement le nécessaire pour l’hébergement des visiteurs.

À Mina et à Arafat, les pèlerins seront hébergés dans des tentes aménagées par les Établissements de Tawafa. Les frais de campement sont inclus dans les chèques envoyés avec la demande de visa.

onditions météorologiques

Géographiquement, l’Arabie saoudite est divisée en quatre régions principales (si l’on inclut le Rub’al-Khali) : le centre, région à haute altitude au cœur du Royaume ; la région occidentale, qui longe la côte de la mer Rouge ; la région méridionale, qui occupe une zone limitrophe le long de la mer Rouge et du Yémen ; et enfin, la région orientale, zone sableuse et orageuse de l’Arabie saoudite, qui est la région la plus riche de toutes en pétrole.

Le centre, considéré comme le cœur de l’Arabie saoudite, à la fois sur le plan géographique et culturel, consiste en un vaste plateau érodé, composé de hautes terres, de larges vallées et de cours d’eau asséchés. Cette région abrite également plusieurs marais. On pense qu’il s’agit de vestiges de mers intérieures qui existaient à une époque géologique reculée. La majeure partie du centre est aride, avec quelques oasis au nord, aux alentours de Burayda et Anaiza. Riyad, la capitale royale, se trouve au cœur de cette région. La région jouit d’un climat chaud et sec en été et froid en hiver. Les températures estivales dépassent parfois les 40o, tandis qu’en hiver la température peut tomber à 5o ou même plus bas encore.

La région occidentale englobe le reste de la région de la côte ouest, ainsi que la chaîne montagneuse (avec des points culminants atteignant 3 000 m), dont l’altitude baisse en allant vers le nord, et la plaine côtière en bordure de la mer Rouge. C’est dans cette région que se trouve le port maritime important de Djeddah, pôle commercial prospère connu sous le nom de Port islamique de Djeddah. Les villes saintes de La Mecque et de Médine se situent également dans cette région. La zone côtière de la région occidentale est réputée pour son humidité, les températures estivales y dépassant les 40o.

La région méridionale, zone relativement fertile de montagnes côtières, occupe l’extrémité sud-est du pays (près du Yémen). Les points culminants s’élèvent à 3 000 m. Recevant suffisamment de précipitations pour subvenir aux besoins des cultures, la région méridionale a toujours compté une population relativement dense.

La région orientale est la plus riche du pays, du fait de ses énormes ressources pétrolières. La société Saudi Aramco a établi son siège social dans cette région, à Dharan, près du port et de la capitale administrative de Damman. Ras Tunara, le plus grand port pétrolier du monde, se situe au nord de Dharan. À Dharan, la température moyenne est de 26o. Plus haut, le long de la côte, se trouve le site du complexe industriel saoudien de Jubail. Les villes oasis fertiles de Qatif et de Hofuf se trouvent également dans cette région. Les tempêtes de sable affectent principalement cette région. Il s’agit d’un phénomène météorologique caractéristique qui se produit lorsque souffle un vent fort du nord-ouest, appelé le « Shamal ». C’est à la fin du printemps et au début de l’été qu’elles sont le plus fréquentes, atteignant leur plus forte incidence au mois de juin.

Au sud du Royaume s’étend le célèbre Rub’al-Kahli (Quart vide), une vaste étendue de dunes sans pistes – et l’un des plus grande déserts de sable du monde – qui couvre une superficie de plus de 500 000 km2, s’étendant sur 1 200 km de long et 500 km de large.

L’été est chaud avec des températures atteignant parfois 49o. L’hiver est plus frais avec des températures moyennes de 23o à Djeddah et de 14o à Riyad. Les températures hivernales tombent en dessous de zéro dans les régions du centre et du nord, et il arrive de trouver de la neige et de la glace sur les plus hauts sommets au sud-ouest du pays. Entre octobre et mai, le temps est généralement agréable, avec des nuits fraîches et des journées ensoleillées. Dans les zones côtières, les températures nocturnes peuvent descendre en dessous de 10°.